Accéder au site du Passant Ordinaire Notre Monde le dvd
le Passant Ordinaire
FrançaisEnglishItalianoAmerican
  Go !   

Sortie du DVD de Notre Monde

Notre Monde Notre Monde (2013, 119') un film de Thomas Lacoste
Rassemblant plus de 35 intervenants, philosophes, sociologues, économistes, magistrats, médecins, universitaires et écrivains, Notre Monde propose un espace d’expression pour travailler, comme nous y enjoint Jean–Luc Nancy à « une pensée commune ». Plus encore qu’un libre espace de parole, Notre Monde s’appuie sur un ensemble foisonnant de propositions concrètes pour agir comme un rappel essentiel, individuel et collectif : « faites de la politique » et de préférence autrement.
chronique Livres de Thomas Lacoste
Où en est la théorie critique ?
Emmanuel Renault et Yves Sintomer (dir.)

La Découverte, 2003, 286 p.

Cet important recueil d’articles et de textes choisis et servis par une introduction claire et stimulante d’E. Renault et d’Y. Sintomer fait le point sur la théorie critique aujourd’hui. Quels liens les représentants actuels de l’Ecole de Francfort (Habermas, Honneth, pour ne citer que les plus connus) entretiennent-ils avec ses fondateurs (Horkheimer, Marcuse, Adorno et Benjamin) ? Quels sont les différents courants et objets d’étude qui l’animent en ce début de siècle ? Mais il ne s’agit pas seulement, ici, d’interroger une filiation ou d’établir un répertoire théorique dans une perspective purement historique. La force de cet ouvrage collectif réside avant tout dans la manière dont il souligne la pertinence de cette pensée transdisciplinaire (à la croisée de la philosophie politique, de la sociologie, de l’économie…) comme instrument pour lire le monde contemporain. Ainsi la théorie critique se présente comme un véritable laboratoire de recherches sur toute une série de questions qui traversent nos sociétés. Droit et justice sociale, mépris et reconnaissance des individus, société et environnement ou encore fonction critique de l’art sont autant de thèmes et de débats abordés dans ce volume. Enfin, l’apport de la réception française de cette pensée y tient une part non négligeable qui laisse entrevoir non seulement la fécondité de ces échanges franco-allemands mais atteste la vigueur d’une école fondée il y a près d’un siècle.



© 2000-2018 - Tous droits réservés
le Passant Ordinaire