Accéder au site du Passant Ordinaire L'Hypothèse démocratique
le Passant Ordinaire
FrançaisEnglishItalianoAmerican
  Go !   

Sortie du DVD de Notre Monde

Notre Monde Notre Monde (2013, 119') un film de Thomas Lacoste
Rassemblant plus de 35 intervenants, philosophes, sociologues, économistes, magistrats, médecins, universitaires et écrivains, Notre Monde propose un espace d’expression pour travailler, comme nous y enjoint Jean–Luc Nancy à « une pensée commune ». Plus encore qu’un libre espace de parole, Notre Monde s’appuie sur un ensemble foisonnant de propositions concrètes pour agir comme un rappel essentiel, individuel et collectif : « faites de la politique » et de préférence autrement.
Retour
© Passant n°33 [février 2001 - mars 2001]
Imprimer cet article Imprimer l'article

Briser le monopole


Briser le monopole de Bill Gates, c’est sans doute le but de l’opération Qaz Trojan, ce virus invisible qui a pu pénétrer dans le système central de Microsoft, via le portable d’un employé. Le virus se serait ainsi baladé pendant une douzaine de jours dans les systèmes centraux du numéro un mondial des logiciels. Les pirates auraient accédé aux codes sources, les lignes de programmation ultra secrètes des logiciels. Microsoft par la voix de son PDG, Steve Ballmer se rassurait et cherchait à rassurer ses clients, en affirmant que « l’intégrité du code source a été préservée, il n’a été ni modifié ni altéré de quelque manière que ce soit »1. Ce qui n’a pas empêché Microsoft de mettre assez rapidement le FBI sur le coup. Le scénario catastrophe pour Bill Gates et les siens et c’est sans doute l’objectif des pirates, serait la mise à la disposition sur Internet de ses secrets industriels. Cela permettrait à ses concurrents de développer des logiciels compatibles avec ceux de Microsoft. « Chantage, sabotage ou espionnage industriel » se demande Le Monde. Nous préférons la 3e hypothèse, celle d’un rapt (les pistes sont russes, chinoises, peu importe) qui permettrait de faire la nique au trust boy, Bill Gates, en mettant sur le marché des logiciels bien moins chers. Un détournement qui milite pour le logiciel libre, à la manière de Linux, programme accessible à tous les développeurs.

(1) Le Monde du 29 et 30 octobre 2 000.

© 2000-2022 - Tous droits réservés
le Passant Ordinaire