Accéder au site du Passant Ordinaire L'Hypothèse démocratique
le Passant Ordinaire
FrançaisEnglishItalianoAmerican
  Go !   

Sortie du DVD de Notre Monde

Notre Monde Notre Monde (2013, 119') un film de Thomas Lacoste
Rassemblant plus de 35 intervenants, philosophes, sociologues, économistes, magistrats, médecins, universitaires et écrivains, Notre Monde propose un espace d’expression pour travailler, comme nous y enjoint Jean–Luc Nancy à « une pensée commune ». Plus encore qu’un libre espace de parole, Notre Monde s’appuie sur un ensemble foisonnant de propositions concrètes pour agir comme un rappel essentiel, individuel et collectif : « faites de la politique » et de préférence autrement.
Retour
© Passant n°48 [avril 2004 - juin 2004]
Imprimer cet article Imprimer l'article

Avis de tempête pour les proscrits italiens


Après l’extradition de Paolo Persichetti, l’an dernier, et la procédure engagée contre Cesare Battisti, la volonté affichée du Président de la république et du Garde des sceaux est de renvoyer d’autres exilés italiens des années 70 et 80 vers les prisons transalpines. Le gouvernement italien n’a pas voulu trouver une solution politique pour des actions datant maintenant de près de 30 ans ; sur ses injonctions le gouvernement français a rompu la « parole donnée ».

En 85, le gouvernement français s’était engagé à ne pas extrader ceux et celles d’entre eux qui avaient rompu avec leurs engagements passés et construit ici une autre vie, estimant que « l’important n’est pas de savoir comment on entre dans la spirale du terrorisme mais comment on en sort. »



A de très nombreuses reprises dans son histoire, l’Europe a accueilli des proscrits, renforçant la culture européenne et lui donnant plus d’acuité. Mais aujourd’hui la construction européenne s’accompagne de la dégradation du droit d’asile et de politiques qui, tendant à faire de tout migrant et de tout réfugié un paria (délinquant, trafiquant, terroriste ou fraudeur), fonctionnent à la mise à l’écart et à l’expulsion, tempérées par un utilitarisme migratoire bien compris.



Dans ce contexte, l’apport le plus spécifique des intellectuels est le recours à leurs métiers et l’affirmation des valeurs qui y sont associées. Au-delà de nos divergences d’appréciation sur les actes commis, au côté de nombreux auteurs nos revues affirment leur solidarité avec les réfugiés italiens, elles qui ont choisi dans leurs pages d’explorer les pratiques et les usages - sociaux, intellectuels, artistiques -, les liens entre le culturel et le politique.



Nous continuerons à nous associer aux actes de solidarité pour le droit de vivre en France des exilés. Face aux connivences et aux convergences des gouvernements français et italien que révèlent ces extraditions, nous entendons poursuivre notre travail pour changer le primat des politiques répressives dans les États du XXIe siècle et être présents auprès des réfugiés italiens tout en réfléchissant ensemble au sort réservé aujourd’hui aux nouveaux proscrits.



Chimères - Drôle d’époque - EcoRev’ - Lignes -Mouvements - Multitudes

Le Passant Ordinaire - S.U.R.R. - Tumultes - Vacarme


© 2000-2022 - Tous droits réservés
le Passant Ordinaire