Accéder au site du Passant Ordinaire L'Hypothèse démocratique
le Passant Ordinaire
FrançaisEnglishItalianoAmerican
  Go !   

Sortie du DVD de Notre Monde

Notre Monde Notre Monde (2013, 119') un film de Thomas Lacoste
Rassemblant plus de 35 intervenants, philosophes, sociologues, économistes, magistrats, médecins, universitaires et écrivains, Notre Monde propose un espace d’expression pour travailler, comme nous y enjoint Jean–Luc Nancy à « une pensée commune ». Plus encore qu’un libre espace de parole, Notre Monde s’appuie sur un ensemble foisonnant de propositions concrètes pour agir comme un rappel essentiel, individuel et collectif : « faites de la politique » et de préférence autrement.

Edito du Passant n°48 - Actions ?, ça tourne !

[avril 2004 - juin 2004]

Acheter la version imprimée de ce numéro

Que faire quand les formes traditionnelles de l’expression politique voient leur pertinence contestée : naufrage du suffrage universel lors des dernières élections présidentielles, représentation syndicale tournée en ridicule par la CFDT lors de la réforme des retraites et du régime des intermittents, échec des manifestations massives à l’échelle mondiale contre la guerre, échec des manifestations et des grèves à l’échelle nationale contre la politique réactionnaire du gouvernement ?
En toile de fond, de nouvelles injustices se développent face auxquelles on peut se sentir démunis : pénalisation des mouvements sociaux, incriminations arbitraires pour délits d’outrage et rébellion, sanction pénale contre les témoins de violence sur les étrangers expulsés, expulsion de réfugiés politiques, aggravation des conditions de détention. Face aux déceptions et à la répression, cédera-t-on à la démoralisation ? En tout cas, ça ne semble pas vraiment tourner dans le bon sens !

Mais le pire n’est pas sûr, et le scrutin espagnol, ainsi que les dernières consultations électorales en France par exemple, déjà font voir les choses autrement. Au moins ça zigzague. Les suppôts du Medef ont reçu un avertissement, et il ne reste plus désormais qu’à les pousser vers la sortie. Pour cela, il ne suffira pas de s’en remettre aux combinaisons d’appareils qui, à l’approche des prochaines présidentielles, vont à nouveau accaparer l’attention. Les vraies ouvertures viendront de l’action, des mobilisations visibles, manifestations et grèves, mais aussi de toutes les autres formes d’expression politique, visibles et invisibles : la politique, c’est tous les jours, et l’action, c’est aussi tous ces actes ordinaires qui font bouger les choses.

A l’échelle internationale, il semble également que le vent tourne. Les politiques de guerre n’ont plus le vent en poupe : on peut lutter contre le terrorisme et refuser que la guerre soit la solution. Par ailleurs, les derniers sommets internationaux ont vu l’alliance de pays du Sud : on peut espérer qu’elles seront à l’origine de nouvelles revendications politiques et d’un multilatéralisme, véritable, qui ne se réduise plus à l’affrontement convenu des Etats-Unis et de la vieille Europe. Autant de perspectives qui esquissent de nouvelles convergences, autant de perspectives qui appellent et présupposent de nouvelles formes d’action et d’expression politique. A quoi ressemblent donc ces formes d’expression et de luttes politiques, aussi bien en France que dans le monde, qui permettent de relever le défi des régressions sociales, du marché aux injustices, des nouvelles techniques du contrôle et de la répression ?

Quelles seraient les formes d’expression politique et artistique qui permettraient, au-delà des objectifs à court terme des scrutins et des alliances électoralistes, de démonter notre culture d’injustice et de domination, et de redonner ainsi à la gauche des ambitions ? Quels instruments pour des résistances et des convergences nouvelles ? Autant de questions que le Passant veut ici poser face au mépris dans lequel les tient la politique officielle.

Le Passant

© 2000-2022 - Tous droits réservés
le Passant Ordinaire